Kapitel Neunzehn : Alte Ruinen und sagenhafte Paläste.

Bienvenue dans l’état du Karnataka, once again. Nous voilà maintenant à Mysore, c’est plutôt propre mais la circulation est un vrai cauchemar. Maison du célèbre « Ambavilas Palace », aussi appelé « Palais de Mysore », cette splendeur indo-musulmane se trouve dans le centre même de la ville. Lire la suite

Publicités

Kapitel Achtzehn : Tortürmen oder Gopuram?

Nous voilà dans l’état du Tamil Nadu, très humide et chaud mais aussi plus froid que le nord. On se trouve maintenant à Madurai, connue pour son temple Meenakshi – le plus ancien et le plus important d’Inde. Les tours du temple sont couvertes de statues colorées représentant les différents dieux hindous.
Certaines parties ne sont pas accessible aux non-hindus. Mais on a pu voir la plupart du complex. Du côté de la tour Est, se trouve un petit marché couvert « Pudumandapam », et la statue du Nandi Bull, gardien de Shiva. Lire la suite

Kapitel Siebzehn : Königin des Arabischen Meeres.

Nous voilà dans le Kerala, état sud indien réputé pour ses plantations d’épices, ses plages, son café, son tourisme d’Ayuverdic, ses backwaters (= série de lagunes et de lacs d’eau saumâtre parallèle à la mer d’Arabie, en retrait de la côte de Malabar), tout ce qui tourne autour de la noix de coco et ses paysages tropicaux d’un vert éclatant.

On est enfin arrivé à Cochin (Kochi), après notre périple interminable dans le Karnataka. Il pleut et il y fait lourd mais on trouve quand même le courage de s’aventurer dans la ville. On a été voir un spectacle Lire la suite

Kapitel Sechszehn : Komplizierte Situation.

 

On a quitté l’état de Goa pour nous rendre dans le Kanartaka. Après plusieurs jours à débattre sur le « comment se rendre à Hampi depuis Palolem en basse saison », on a jeté l’éponge et on a donc décidé de continuer notre route plus au sud que prévu.

Nous voilà donc à Gokarna, avec ses airs goanais, ses palmiers et ses magnifiques plages, le petit village est déjà plus attirant. Lire la suite

Kapitel Fünfzehn : Eine alte portugiesische Kolonie im Süden Indiens.

Me voilà maintenant à Goa, ce fut la première implantation coloniale portugaise en Inde et devint officiellement un état indien en 1987. Goa est l’état le plus touristique – pour ne pas dire « tourisme de masse », chaque année, des milliers de touristes viennent échapper à l’hiver en se prélassant sur ses célèbres plages et en venant faire la fête surtout lors de la Full Moon Party. Lire la suite

Kapitel Vierzehn : Willkommen in Bollywood.

Mumbai, aussi Bombay, capitale commerciale de l’Inde et ville la plus peuplée. Elle est connue pour ses films Bollywoodiens. Après le départ d’Ofek, j’ai décidé d’aller explorer le sud de l’Inde pour quelques mois. Je m’y suis rendue depuis Delhi en « sleeper train » accompagnée par un français. En ce temps là, la ville était touchée par de fortes inondations, forçant notre train a s’arrêter un peu plus longtemps dans l’état du Gujarat. On est arrivé en plein milieu des inondations, Lire la suite

Kapitel Dreizehn : « Das Taj Mahal erhebt sich über dem Flussufer wie eine einsame Träne an der Wange der Zeit. » – Rabindranath Thakur

 

En cette chaude journée d’août, nous voilà partis découvrir le Taj Mahal, ce fabuleux palais blanc immaculé datant du dix-septième siècle. Véritable joyaux indien, il a été construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse. Il a été classé au patrimoine de l’UNESCO en 1983 et fait ainsi partie des sept merveilles du monde.
Personnellement, je l’avais imaginé beaucoup plus imposant mais en arrivant devant, il n’était pas plus grand que n’importe Lire la suite

Kapitel Zwölf : Eine Wüste im Himalaja.

Les paysages des dix derniers jours ont été les meilleurs que j’ai pu découvrir pendant mes six mois en Inde, et me voici maintenant prête à explorer le Jammu-Cachemire-Ladakh. L’une des destinations phares de mon voyage – d’ailleurs, ce sont les quinze derniers jours de mon visa indien et je les finis comme je l’avais souhaité. C’est-à-dire, à Leh. Je ne sais pas pourquoi ni d’où m’est venue cette fixation sur la ville et même la région, mais j’ai toujours voulu aller là-bas. Quand je suis arrivée en Inde, je voulais faire le Rajasthan car ma tante m’en avait beaucoup parlé et ça m’avait vendu du rêve. Puis, au fur et à mesure que je Lire la suite