Kapitel Zwei : Rajasthan, im Land der Maharajas.

Bikaner, première étape du Rajasthan. Le changement de décors est flagrant. On passe d’une grande ville qui grouille de fourmis, bruyante et sale à un petit désert bien silencieux et calme.
On n’y restera environs une journée, il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est le « Karni Mata Temple » à Deshnok – à environs une trentaine de kilomètres de la ville – aussi connu sous le nom « Temple des Rats » où se trouvent des milliers de rats sacrés. C’est assez étrange. Il y a même un rat albinos qui est dit être le plus important de tous puisque lorsqu’on le voit, c’est sensé porter chance. Puis, de retour à Bikaner même, on a été visité le « Junagarh Fort ».

 

Jaisalmer, située à une centaines de kilomètres du Pakistan, est une ville fortifiée surplombant le désert du Thar – c’est d’ailleurs de là que vient son nom de «ville dorée».
La ville en elle-même ne semble pas vraiment intéressante, mais en fait, elle regorge de petits joyaux ici et là. Vous pouvez même prendre un rickshaw pour la journée et visiter les alentours – Bada Bagh, Village Fantôme….
Je vous recommande fortement de rester à Abu Safari Hostel. On y est restée une bonne semaine, et franchement, c’était top. D’ailleurs, si ça vous intéresse de faire un safari (jeep ou à dos de dromadaire) et de passer une nuit ou deux dans le désert, Abu se fera un plaisir de vous y organiser. Perso, j’ai opté pour un jeep safari, et c’était cool. A la fin de la journée, tout le monde se retrouve au même campement.
Il se trouve qu’il y avait le «Jaisalmer Desert Festival» qui se déroulait quand on y était. Au programme : élection de Mister Moustache, match de Polo à dos de dromadaires, jonglage… Un vrai moment de partage de culture et tradition.  Ça se déroule sur trois jours et chaque jours à un endroit différent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Jodhpur est la deuxième ville du Rajasthan après Jaipur. Elle est aussi connue sous le nom « ville bleue » à cause de ses nombreuses maisons bleues situées dans la vielle ville. Il faut savoir que le bleu repousse les moustiques et protège de la chaleur – ce qui est indispensable ici.

Ne loupez surtout pas le Fort de Mehrangarh. Magnifique forteresse, richesse culturelle et vue imprenable sur la ville. Vous pouvez aussi prendre le casque audio et découvrir son histoire tout en parcourant les différents palais. J’y ai même rencontré un vieille homme, appelé Anop, qui récolte des selfies par les touristes car il n’a jamais eu les moyens de voyager.
Si faire le marché vous intéresse, autour de la « Clock Tower » se trouve le « Sardar Bazar ». On y trouve tout et n’importe quoi.

 

Pushkar, ah Pushkar, comment dire… J’y ai passé plus d’un mois, en deux étapes. La première avec Camille, on y est restée trois jours. On a rencontré une femme dans le bus qui nous a chaleureusement amené au Gurudwara pour y manger.  Visite du temple de Savitri où l’on a pu avoir une vue pano de la ville et ses alentours. Et la deuxième étape avec Gijs, Lalit & Baba. En bref, ça donne ça : une petite ville aux allures hippies « peace & love » où se retrouvent les backpackers, un côté « chill », un lac de 52 ghats, des montagnes de partout, des babas à tous les coins de rues, religieux et respectueux, brama et savitri y sont très connus. J’ai rencontré tellement de personnes, dont certaines avec qui j’ai voyagé par la suite – Ofek & Hadass. Une ambiance à part. D’innombrables « Hello to the Queen » dans mon ventre.

J’y suis surtout été pour le « Holi Festival », la fête des couleurs et de l’amour. C’est le seul et unique jour de l’année où tout le monde est au même niveau. Il n’y a plus de différence entre riche et pauvre, entre homme et femme. C’est le jour où le « bhang » est toléré !
Ça se déroule sur quelques jours. Les premiers jours, c’est la fête tous les soirs avec danse et musique. Et le jour-J, tout le monde s’habille en blanc et se balance de la poudre colorée. C’est magique ! Une expérience hors du commun. Difficile à expliquer, il faut l’avoir fait pour le comprendre.
À savoir, chaque couleur a une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité, le jaune pour l’amitié et la bonne santé, le rose pour la féminité et le rouge pour la joie et l’amour. « bura na mano, Holi hai* »

« बुरा न मानो होली है »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Bikaner, first city we went to in Rajasthan. Not really interesting but it’s a good change after Delhi’s madness. You can go to the Fort & the Rat Temple. The second city, and by far my favourite, Jaisalmer. We’ve been very lucky as the annual Desert Festival was taking place when we were there. But apart from this three days celebration, the city has a lot to offer – inside but also in the surroundings – such as the Fort (yes another one, keep in mind that there is a fort in almost every rajasthani cities), the lake at sunset, bada bagh… We stayed there about a week. Could’ve honestly stayed longer. Don’t miss the safaris, either by jeep or on camel. This was such a great adventure in the Thar desert! Met lots of great peeps and the vibes were awesome. Our next stop is the blue city also known as Jodhpur. Beautiful place. And the fort is the most interesting one. Pushkar, backpackers’ heaven. I stayed there for over a month, and probably would still be there if I haven’t met the girls, Tiff & Fanny, and Ofek. This wee town is everything you ever wished for. Hippy vibes mixing up with religion. Aaaaand, you can celebrate the Holi Festival and feel the safest anytime. So yeah, I spent the Holi there and it was even better than I would’ve expected it to be. People were respectful – not to say that local men were behaving well for once. I had such a great day. It’s hard to put it into words, you need to live it to understand all the feelings.

 

Bikaner ist die erste Stadt in Rajasthan, die wir gefahren sind. Nicht wirklich interessant, das ist mal eine nette Abwechslung nach Delhis Wahnsinn. Ihr könnt zum Fort & dem Rattentempel gehen. Die zweite Stadt, und bei weitem meine Liebling, Jaisalmer. Wir haben viel Glück gehabt, weil das jährliche Wüstenfest stattfand, als wir dort waren.
Aber abgesondert von diesem Feiern von drei Tagen hat die Stadt viel, um sich wie das Fort (ja ein anderer, bitte hab immer im Blick, dass es ein Fort in jedem Rajasthani Städte gibt), der See im Sonnenuntergang, Bada Bagh zu bieten. . . Wir sind dort ungefähr eine Woche geblieben. Könnte länger ehrlich geblieben sein. Die Safaris, entweder Jeep oder Kamel sollt ihr aber nicht verpassen. Was für eines Abenteuer! Getroffen viele Leute und tolle Schwingungen. Unser folgender Halt ist die blaue Stadt auch bekannt als Jodhpur.
Schöner Platz. Und das Fort ist das interessanteste. Pushkar, der Himmel von Rucksacktouristen. Ich bin dort seit mehr als einem Monat geblieben, und würde noch wahrscheinlich dort sein, wenn ich die Mädels, Tiff & Fanny und Ofek nicht getroffen habe. Diese Stadt ist alles, was ihr jemals gewünscht habt. Und, ihr könnt das Holi Fest feiern und das sicherste jederzeit fühlen. Also ja habe ich Holi dort gefeiert, und es war besser, als erwartet. Leute waren respektvoll – um nicht zu sagen, dass die lokale Männer sich gut diesmal benahmen. Ich hatte solch einen großen Tag. Ich kann es kaum in Worte fassen. Ihr müsst es leben, um alle Gefühle zu verstehen.

Brody.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s