Kapitel Sechs : Humus Trail.

Nous voilà maintenant dans la « Parvati Valley », où tranquillité et nature se retrouvent. Cette vallée regroupe tout un tas de petits villages où il faut trekker pour s’y rendre.
Pour y aller, il faut prendre un bus jusqu’à Bhuntar, puis un bus local jusqu’à Kasol et de là, libre à vous d’explorer les environs. Les rivières de « Beas » et « Parvati » longent toute la vallée. Il est conseillé d’éviter de s’y baigner car les courants peuvent être forts. Trempette des pieds, ça passe nickel !

Kasol, la Petite Israël, gros changement de décors. A la différence de Mussoorie, qui était assez touristique, Kasol est un paradis pour les backpackers. Entouré par la nature, rien ni personne n’essaye de t’arrêter pour te vendre quelque que ce soit. Libre à toi de faire ce que tu veux.
Petits restaurants, cafés et shops décrivent la « rue principale », si on peut appeler ça une rue.
La plupart des panneaux sont en hébreu dû à l’influence importante des israéliens dans le coin. Ce qui rime aussi avec nourriture du Moyen-Orient – un vrai délice !
falafel : boulettes de pois chiches, salade, frites, humus et assaisonnement
shakshuka : tomates, œuf, oignons, assaisonnement
sabich : aubergine, œuf, oignons, salade, tahini, hummus,amba et persil
hummus & pita : genre de purée de pois chiches assaisonné avec du pain
laffa shawarma : poulet kebab, salade, hummus et frites dans un wrap

Depuis la ville, tout est à portée de mains. Rando dans les hauteurs et de l’autre côté de la rivière jusqu’à Malana ou Chahal. Bus local pour Manikaran (10 roupies!) où se trouve le « Gurudwara » ou encore jusqu’à Barshaini (30 roupies) qui est aussi la fin de la route. De là, il faut marcher jusqu’aux autres villages tels que Pulga, Tulga, Tosh, Kalga et le Kheerganga Trek … C’est tellement joli que la rando est tout de suite plus plaisante. Faut quand même prévoir assez d’eau et des snacks car il n’y a pas grand chose sur place.

 

Tosh, situé à 2400m d’altitude, la rivière de Tosh arrive directement du glacier se trouvant plus haut. Il nous a bien fallu une heure pour nous y rendre. La faune et la flore du village et de ses environs est incroyable. On y trouve des pavot bleu d’Himalaya, des iris, des populage des marais, des primevères, des renoncules, et des balsamine de l’Himalaya. On peut même y voir des vautours et des cincles de Pallas. Si vous aimez la nature et tout ce qui va avec, vous serez aux anges.
On a trekké jusqu’à deux cascades. La deuxième fût dur à trouver mais en valait la peine.

 

Pulga, un trésor d’ancien temps. Situé à 2895m d’altitude, il faut environ quarante minutes et beaucoup de patience pour s’y rendre. Entre les petits chemins en bord de falaises et les chevaux voir même des ânes à qu’il faut faire place… Faute de quoi, on se fait pousser dans le ravin ! Faut avoir de bons réflexes avec ces derniers.
Vieilles maisons en bois, l’architecture du village est unique. Cascades et « fairy forest » sont magiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Parvati Valley, my dear love. Never felt more at home anywhere else in India than in the Himachal Pradesh, state of India. Being surrounded by pine trees, rivers, wilderness, nature at its best makes me the happiest of all. Being up there and having had to hike to so many villages around to discover the place is what travelling is all about for me. Just to hear the sound of birds, horses and the rivers. Feeling the wind carress my face. This was my happy place.

Kasol is a backpackers hub. Israelis are running it. You’ll find hebrew signs all over the place & israeli food – yaaaaass, my belly is in paradise! I like the “city”, it has a really nice vibe. Everyone looks happy and everything seems to be slow-mo. Living in the moment. If you’ want to party, you’ll enjoy raving in the neighbouring villages once you crossed the river.
If you’re like me, and you like exploration. Then, hike around. We took a bus to Barshaini, it costs 30 roupies for about half an hour journey. From there, we went hiking to Tosh, the beautiful village up in the mountains with a few waterfalls worth the sweat & to Pulga, where we found old wooden houses and a peaceful fairy forest.

 

Parvati Valley, meine Liebe. Nie habe ich mehr zuhause irgendwo anders in Indien gefühlt als in Himachal Pradesh. Durch Kieferbäume, Flüsse, Wildnis umgeben, macht mich die Natur den glücklichsten von allen. Dort zu sein, und um zu so vielen Dörfern ringsherum zu wandern, um den Platz zu entdecken gehabt, ist, was reisen für mich ist. Gerade den Ton von Vögeln, Pferden und den Flüssen zu hören. Das Gefühl des Winds mein Gesicht liebkosen. Das war mein glücklicher Platz.

Kasol ist ein Rucksacktouristenmittelpunkt. Israelis führen es. Es gibt überall hebräischen Ladenschild & israelische Essen – jaoooo, mein Bauch ist im Paradies! Ich mag die “Stadt”, sie hat eine wirklich nette Laune. Jeder sieht glücklich aus, und alles scheint, slow-mo zu sein. Carpe Diem. Wenn ihr zur Party gehen wollt, in den Nachbardörfern gibt’s Raveparty.
Wenn ihr mir ähnlich sind, und ihr Erforschung mögt. Dann, wandert ringsherum. Wir haben einen Bus nach Barshaini gebracht, es kostet 30 roupies für ungefähr eine halbe Stunde-Reise. Von dort sind wir zu Tosh, das schöne Dorf in den Bergen mit einigen Wasserfällen & zu Pulga, wo wir alte Holzhäuser und „fairy forest“ gefunden haben, gewandert.

Brody.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s