Kapitel Elf : « Don’t be Gama in the Land of Lama »

« It’s not a rally, enjoy the valley »

Nous revoilà à Manali, où nous prévoyons d’aller dans le Ladakh. Malheureusement, les routes sont encore fermées et n’ouvriront que fin Juin. Ça nous laisse encore quelques semaines pour nous reposer – enfin me reposer – oui car voilà, je fais maintenant partie des backpackers qui ont chopé la tourista en voyage (plus quelques petits vers en festoches dans mes intestins).
Je tenais à remercier tout particulièrement l’eau, oui, c’est grâce à toi que je me retrouve dans cette situation. Ça m’apprendra à me laver les dents avec l’eau du robinet tiens. La fatigue et le stresse n’ayant pas non plus aidé cela dit.
Et toi, ma bouteille d’eau, où étais-tu, fidèle compagnonne ?!
Enfin bon, après bien trois grosses semaines coucher sur ma planche – pardon, dans mon lit pas douillet, quelques visites éclaires à Lady Wellington – anti-bios & électrolytes svp, une quinzaine de kilos en moins, un estomac qui ne sait plus quoi faire de ce riz & de ces bananes et une tête de zombie ayant survécu à l’apocalypse intestinale… Je vais mieux.

Je suis parée – ou presque – pour de nouvelles aventures ! Nous avons décidé de partir pour une dizaine de jours aux travers des vallées Kinnaur, Spiti & Lahaul. Grâce au groupe israéliens sur Facebook, nous avons trouvé quatre partenaires : Noa & Gili + Esti & Chen et un chauffeur, Raju, pour ce roadtrip.

En ce jour de solstice d’été, nous démarrons notre expédition : Kinnaur.

 

J1 : Jibhi (2505m), un petit village super joli aux maisons de bois, on y découvre l’architecture typique de la vallée de Banjar, et tout est vert.
J2 : Jalori Pass (3120m), première randonnée de deux à trois heures jusqu’au lac de Serolsar (3200m). On y a rencontré de l’ONF indienne (State Forest Division) et quelques randonneurs fort motivés. On y trouve quelques dhabas où le thali, le maggi et les chais ont été fort appréciés! On continu notre route sous la pluie jusqu’à Rampur (924m) puis Sarahan (2165m) – La porte d’entrée de Kinnaur.
J3 : Sarahan et son temple, Bhimakali. Magnifique architecture hindouiste et bouddhiste. C’est partie pour Sangla (2165m), retour à la civilisation le temps de quelques heures avant de continuer pour Chitkul (3450m), dernier village indien à environs quatre heures de la frontière chinoise. La route allant au village peut être vraiment dangereuse, elle est creusée dans la roche et est étroite.
J4 : Reckong Peo (2290m), arrêt oblige pour faire faire nos « Inner Line Permits ». Ces permis sont obligatoire pour les étrangers s’ils veulent voyager dans des zones protégées de certains états indiens. Ça prend vraiment pas longtemps, genre deux heures grand maxi s’il n’y a pas trop de monde bien entendu. Nos permis en poche, on part pour Kalpa (2960m), petit village perdu dans les hauteurs. On peut y voir un temple bouddhiste « Gompa » puis si on s’aventure dans une école, juste derrière se trouve « Chandika Devi Temple », un superbe temple offrant un panorama sur les montagnes « Kinner Kailash ». Et enfin, Nako (3662m) et son lac, comme un oasis dans les hauteurs des Himalayas.
J5 : Gue (3200m) situé à environs 9kms de la frontière avec le Tibet, est un petit hameau très peu connu des voyageurs. Pourtant, c’est ici qu’est gardée la momie du lama (= moine) « Shanga Tenzin ». L’unique moine ayant été naturellement momifié. Il se trouve dans le temple. Tabo (3280m), petite ville entourée de montagnes aux allures désertiques.

 

J6 : On a assisté à la prière des moines à 6h du matin dans le vieux monastère. Puis, on visite du monastère et rencontre d’une fillette tibétaine.
Dankhar (3894m), ce village tellement étrange mais tout aussi fascinant. On y a logé dans le nouveau monastère à l’entrée du village. Puis avec Noa, on a marché jusqu’au vieux monastère où l’on a rencontré un moine assez bavard. Puis retour au nouveau monastère, on y rencontre des femmes en habits traditionnels de Spiti.
J7 : Randonnée jusqu’au lac de Dhankar (4136m). Ce fût difficile et pentu. J’ai eu un peu le mal d’altitude mais rien de bien méchant. Ça en valait le coup, le lac et ses alentours étaient superbes. On y a fait une petite trempette rapide car l’eau était froide. On a cherché les yaks, mais malheureusement, on les a loupé de peu… On quitte le village pour nous rendre à Mud (3850m), et retour dans les grands espaces verts et enneigés. On y reste que quelques heures car on doit se rendre à Kaza (3800m) et retrouver un semblant de civilisation – internet, douches chaudes, vrais matelas, autre chose que des thalis …
J8 : Repos bien mérité à Kaza! On visite la ville. Et on s’y perd aussi …
J9 : Kibber (4270m) petit village sympa où il fait bien trop froid aha ! On se dirige à Key (4166m) pour y voir le célèbre monastère – qui soit dit en passant est le plus grand de Spiti et où les moines y étudient encore – en passant par Gette et sa petite gompa. Retour à Kaza pour la nuit.
J10 : Kunzum Pass (4590m) est le plus haut point motorisé de l’état de Himachal Pradesh. On s’y est arrêté avant de rejoindre le lac de la lune « Chandra Taal » (4300m) où l’on va camper pour la nuit. Il fait froid, il y a encore de la neige par endroit, et des yaks se baladent tranquillement entre les tentes. Normaaaaaal ! Le lac est superbe, son eau change de couleur au fur et à mesure du coucher de soleil.
J11 : Ayé, le roadtrip est fini, on s’en retourne à Manali…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ah, si seulement ça avait été si facile… Le retour ne fût pas de tout repos si je puis dire. On a eu le droit à des cascades qui ont débordées de toute part, bloquant ainsi la route. Il a fallu que les personnes présentes amassent assez de rochers pour traverser en 4×4 ou en moto pour les bikers. On est resté bloqué douuuuuuze longues heures un peu après Chhatru. Parce que d’une, un pont s’était effondré et de deux, une fois réparé, il se trouve qu’il y a eu un éboulement de rocher plus un trop plein d’eau dans une autre cascade, ce qui a eu pour résultat de détruire une route … Genre, complètement. C’était route, trou, route. Donc, on a dû attendre que la DDE indienne arrive avec tout le matériel nécessaire pour réparer le tout. De 20h à 4h du matin, nous étions bloqués au milieu de nulle part, sous la pluie, en espérant qu’il n’y ait pas plus de problème jusqu’à la réparation de la route. On s’en souviendra de cette looooooongue journée !

Heureusement qu’on avait le meilleur chauffeur qui puisse y avoir ! Raju a géré du début à la fin. Il est très expérimenté et connaît parfaitement la route et ses limites. Je ne peux que le recommandé !!

Back in Manali, we were planning on going up to Ladakh, unfortunately the roads aren’t opened just yet. It gives us – me – more time to rest… Yup, I joined the “Delhi belly” club (plus some extras worms partying in my intestines). I’d like to thank the tap water for sharing with me all its dirtiness. I’ll think twice next time I brush my teeth… What about you, dear bottle of water? Where were you!
Anyway, about three weeks resting on my bed, a few visits to Lady Wellington and something like fifteen kgs less. I’m doing better.

I’m ready to hit the road again. We’re now going on a ten days roadtrip around Kinnaur, Spiti & Lahaul Valley with a bunch of Israelis – Noa & Gili, Esti & Chen and Raju, our driver.

We started on the first day of summer, nice one aye.

J1 : Jibhi (2505m).
J2 : Jalori Pass (3120m) & Serolsar Lake (3200m). We met the State Forest Division. Rampur (924m) and then Sarahan (2165m).
J3 : Sarahan and its temple, Bhimakali. Sangla (2165m), Chitkul (3450m). The road to the village is quite a ride.
J4 : Reckong Peo (2290m), we stopped here to get our « Inner Line Permits ». It allows us to go to protected areas and travel around as well. Kalpa (2960m). And then, Nako (3662m).
J5 : Gue (3200m) located at about 9kms from Tibet. It is where you can find the unique and naturally momified « Shanga Tenzin ». Tabo (3280m) We’re now in Spiti Valley !
J6 : We went to the 6am morning monks prayers and visited the monastery, where we also met the cutest wee girl. Dankhar (3894m), this odd yet mesmerizing village.
J7 : Hike to Dhankar lake (4136m). Mud (3850m), Kaza (3800m)
J8 : Day off in Kaza, time to rest and wander around the city.
J9 : Kibber (4270m), Key Monastery (4166m) thru Gette Gompa.
J10 : Kunzum Pass (4590m) highest motorised pass in Himachal Pradesh. « Chandra Taal » (4300m).
J11 : Back to Manali…

We actually got stuck about twelve hours due to a broken bridge and many landslides included one that completely destroyed the road – already narrow enough, leaving only a huge hole and no way to cross it. We had to wait for the machines to come to fix everything. Not something we’ll forget anytime soon. But luckily, we had, all along, the best driver ever – Raju ! Not once, we felt unsecured, or doubted his driving. He’s an expect and he knows his vehicle and its limits. Big up Raju!!

Weider in Manali, planten wir zu Ladakh, leider werden die Straßen bisher nicht geöffnet. Es gibt uns – mir – mehr Zeit, um sich auszuruhen. . . Jaoo, bin ich Krank, dem “Delhi Belly” (plus einige Extraswürmer angeschlossen, die in meinen Eingeweiden feiern). Ich würde mich gern dafür bedanken, dass das Klapswasser mit mir seine ganze Schmutzigkeit teilt. Ich werde zweimal nächstes Mal überlegen, wenn ich meine Zähne bürste. . . Wie steht’s mit dir, liebes Flasche Wasser? Wo warst du eigentlich! Ich war müde…
Irgendwie, ungefähr drei Wochen, auf meinem Bett, einigen Besuchen in der Lady Wellington und etwas wie fünfzehn Kg weniger. Ich fühle mich besser.
Ich bin bereit, um wieder zu reisen. Wir gehen jetzt auf zehn Tage roadtrip um Kinnaur, Spiti & Lahaul Valley mit einem Bündel von Israelis – Noa & Gili, Esti & Chen und Raju, unser Fahrer.
Wir haben am Sommersonnenwende angefangen.

J1 : Jibhi (2505m).
J2 : Jalori Pass (3120m) & Serolsar Lake (3200m). Rampur (924m) und dann Sarahan (2165m).
J3 : Sarahan und seinen Tempel, Bhimakali. Sangla (2165m), Chitkul (3450m).
J4 : Reckong Peo (2290m), wir mussten hier stoppen um unsere « Inner Line Permits » zu tun. Um die grenznahen Gebiete betreten zu dürfen, benötigt man ein « ILP », das am Kontrollpunkt in Nako gründlich überprüft wird. Kalpa (2960m). And then, Nako (3662m).
J5 : Gue (3200m) ca. 9kms von Tibet. Mumie « Shanga Tenzin ».
Tabo (3280m) Wir sind jetzt in Spiti Valley !
J6 : Wir sind zu den Morgenmönchgebeten der 6:00 Uhr gegangen und haben das Kloster besucht, wo wir auch das süßte winzige Mädchen getroffen haben. Dankhar (3894m), seltsam aber faszinierend.
J7 : Dhankar lake (4136m). Mud (3850m), Kaza (3800m).
J8 : Kaza, time to rest and wander around the city.
J9 : Kibber (4270m), Key Monastery (4166m) und Gette Gompa
J10 : Kunzum Pass (4590m). « Chandra Taal » (4300m).
J11 : Züruck nach Manali…

Wir sind ungefähr zwölf Stunden wegen einer gebrochenen Brücke und vielen Erdrutschen stecken geblieben. Irgendwann die Straße – schmale genug – war ganz zerstört und wir mussten auf die Maschinen warten, um zu kommen, um alles zu befestigen. Nicht etwas werden wir jederzeit bald vergessen. Aber glücklicherweise hatten wir, die ganze Zeit, den besten Fahrer jemals – Raju! Nicht einmal haben wir uns ungesichert gefühlt, oder haben sein Fahren bezweifelt. Er ist ein Experte, und er kennt sein Auto und seine Grenzen. Groß Raju!!

Brody.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s